Comment bien distribuer son contenu sur les réseaux sociaux ?

À quoi sert le contenu s’il n’est pas distribué auprès de votre cible ?

Maintenant que vous savez quelles thématiques aborder et quels formats vous intéressent, nous allons voir comment vous pouvez créer un modèle de distribution et de déclinaison pour exploiter plusieurs fois un même contenu et le distribuer sur les bonnes plateformes.

 

Le contenu pilier

La méthode dont nous allons parler est utilisée et théorisée par un entrepreneur et marketeur américain que nous vous conseillons de suivre : Gary Vaynerchuk. Même si les thématiques qu’il aborde ne vous intéressent pas, il est l’un des meilleurs créateurs de contenu.

Quelle que soit la plateforme, vous pouvez le retrouver puisqu’il est présent absolument partout.

Pour créer autant de contenu, il a une méthode très intéressante que vous pouvez vous approprier et adapter à votre startup.

Tout commence avec un contenu pilier. Il s’agit d’un contenu long et spontané, qui ne nécessite pas nécessairement de travail d’écriture ou de réflexion. Il permet de partager un moment vrai, une partie de soi, pour faire découvrir sa marque et sa personnalité.

Cela peut être :

  • une session de questions / réponses
  • un vlog hebdomadaire
  • une conférence que vous donnez
  • un podcast que vous enregistrez.

Parmi les formats de contenu que vous avez découverts précédemment, quel serait le format qui se prêterait le mieux sur une version longue et spontanée ? Comment souhaitez-vous transmettre votre expérience et votre passion ?

Il s’agira de votre contenu pilier. Il devra sortir de façon récurrente sur la période de votre choix, selon les efforts que vous souhaitez attribuer à la création de contenu. Il peut sortir tous les deux mois, comme tous les deux jours.

Si vous vous demandez “De quoi est-ce que je peux parler fréquemment et spontanément si souvent ?”, analysez la situation suivante.

Vous avez deux types de situations :

  • Soit vous avez plein de choses à raconter, car vous avez de l’expérience, alors il vous suffit de transmettre votre savoir et votre passion. Vous avez de la valeur à apporter sur les réseaux sociaux, car vous êtes vous-même chargé d’informations et de culture.
  • Soit vous manquez d’expérience, ou vous ne savez pas quoi dire, dans ce cas documentez votre aventure, et expliquez ce que vous apprenez tout au long du chemin. Un startupper apprend des choses chaque jour !

Gary Vaynerchuk produit un contenu pilier chaque jour, que ce soit une conférence, un vlog ou un podcast. Puisqu’il part d’un format vidéo, son équipe est en capacité de décomposer le contenu pilier (50 minutes) en dizaines de plus petits contenus (1 à 5 minutes), et de distribuer sur les différentes plateformes.

Le contenu pilier est donc publié :

  • en vidéo sur YouTube, Facebook et IGTV
  • en audio sur iTunes, Overcast, Stitcher et les plateformes audio (Google Podcast, Soundcloud etc…)

Le micro-contenu est lui distribué sur Instagram, LinkedIn, Quora, Snapchat, Tiktok et l’ensemble des réseaux sociaux.

 

Créer et distribuer le micro-contenu

Une fois que vous avez un contenu pilier, vous pouvez exploiter à nouveau les meilleurs moments de votre vidéo ou de votre podcast en créant des micro-contenus.

Cherchez les moments particulièrement pertinents qui pourront intéresser votre cible, puis transformez-les en publications écrites ou montez de courtes vidéos extraites du contenu principal.

La publication de contenu sur les réseaux sociaux (LinkedIn, Instagram, Facebook, Snapchat, Twitter) sera utile pour apporter du trafic vers votre contenu pilier sur YouTube ou votre podcast. Le micro-contenu doit donc être distribué dès la publication du contenu pilier sur les plateformes (Facebook, Podcast, YouTube), car les personnes intéressées souhaiteront consulter le contenu en entier.

Quelques jours après, vous aurez des retours très intéressants sur votre contenu pilier. Soyez à l’écoute de votre audience et vous obtiendrez des informations sur :

  • les parties les plus intéressantes de vos vidéos
  • votre watchtime (combien de temps est consultée votre vidéo)
  • de quoi parlent les internautes en commentaire.

Cela vous aidera à déterminer quel contenu a le plus d’impact sur votre communauté. Exploitez les données que vous apporte votre audience pour créer de nouveaux micro-contenus extraits de ce même contenu pilier.

Maintenant que votre communauté vous a permis d’identifier de nouveaux contenus intéressants, distribuez-les sur vos réseaux sociaux.

Le content model de Gary Vaynerchuk

 

Est-ce que tout ce contenu est vraiment utile ?

Si après la lecture de tout ce chapitre vous ne croyez toujours pas à la stratégie de marque sur les réseaux sociaux, la stratégie de contenu et l’inbound marketing, parlons d’un cas intéressant qui date de 1955.

La bière Guinness a eu un petit problème il y a quelques dizaines d’années. La vente de bières Guinness a décliné dans les bars, car de nouveaux concurrents arrivaient et diversifiaient le marché. Ils ont alors fait une analyse marketing telle qu’on a pu le voir dans le premier chapitre, très classique. Ils ont posé des questions aux consommateurs en bar et se sont concentrés sur leurs intérêts.

Ils ont découvert que les personnes en bar ont deux occupations principales : le football, et se racontent des anecdotes. Ils ont donc commencé à devenir leur propre média en créant du contenu qui intéresse leur public. Ils n’avaient plus qu’à utiliser leur média pour faire la publicité de leur bière.

Ce média s’appelle le Guinness Book of World Records.

Téléchargez le guide pour le lire entièrement, à tout moment et à votre rythme.

Guide Marketing de la Startup


Télécharger

Partagez cet article s’il vous a plu 🙂